C'est définitivement le pire endroit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est définitivement le pire endroit

Message par Benoit Lacombe le Jeu 30 Juil - 20:13

Il était environ la fin de l'après-midi. Morato Zeder ne portait plus le rouge depuis quelques jours déjà. Il n'avait jamais aimé porter cette couleur car il trouvait qu'elle attirait trop l'attention. Il avait choisi de malgré tout la porter lors de la fête du défenseur, se disant qu'il se fonderait dans la masse car tous porteraient du rouge, mais finalement, il y avait eu moins de monde qu'il l'avait pensé qui s'étaient vêtus de rouge. Il portait sa traditionnelle chemise noire et son sac de cuir noir, rempli de toutes sortes matériel pour les projets sur lesquels il travaillait et de Postiche. Il avait aussi quelques autres accessoires, ce qui faisait que son sac était généralement assez bondé. Puisqu'il faisait très chaud, il avait choisi de ne pas mettre son long manteau brun. Chose certaine, il ne portait pas ses armes habituelles, puisque son carquois et son arc étaient peu commodes pour ce genre de discussion. Son épée, par contre, reposait bel et bien à sa ceinture dans son fourreau, comme la grande majorité des gens du village, combattants ou non, lorsqu'ils sortaient de chez eux.

Il se trouvait devant l'école, environ vers les heures où les cours se terminaient. Il était arrivé une demi-heure d'avance, question d'être certain de ne pas la manquer. Androméda et lui s'étaient dit qu'ils se parleraient mutuellement de leurs projets du moment, mais l'occasion n'avait pas encore adonnée, semblait-il. Morato Zeder était toujours en conflit avec lui-même, à 50% désirant parler avec elle et à 50% effrayé de ne pas être à la hauteur. Malgré tout, et après quelques jours à peser les pours, les contres, les incertitudes et les certitudes, Morato décida de profiter de la fin d'après-midi ensoleillée pour en parler avec elle. Il venait juste de se réveiller, en fait, considérant son horaire nocturne actuel. La soirée de garde d'hier s'était passée sans trop de problème, bien qu'Olaf Bobrov semblait pousser sa compétition personnelle avec Alexei Marx un peu trop loin, selon Morato.

Il y avait une grosse roche, près d'où il attendait, mais il était incertain si les conventions sociales acceptaient le fait de s'asseoir sur une roche pour attendre une professeure, alors, après un moment à hésiter, il décida de rester debout, évitant soigneusement du regard les enfants passant près de lui, de peur qu'un Bobrov de 15 ans lui fasse de l'attitude. Il jetait de temps en temps des regards vers l'école pour voir si elle sortait, mais pas trop souvent, de peur d'avoir l'air désespéré.

_________________
Praise the meteor!
avatar
Benoit Lacombe
Grammaticus Correctionex

Messages : 227
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est définitivement le pire endroit

Message par Sissi le Dim 2 Aoû - 20:32

Dans les toutes dernières personnes à sortir, Androméda suivait un jeune garçon Gargash de 10 ans à peine qui semblait lui parler avec passion d'une découverte en biologie somme tout assez anodine pour la professeure.  Désarmée, une pile de papier entre les bras, Androméda encouragea le jeune à lui revenir dans une semaine avec le résultat de son questionnement.  Puis, elle lui rappela de ne pas traîner trop longtemps.  Ce qui mit un sourire au visage enfantin en le propulsant vers sa demeure personnelle.  

Androméda aussi avait cet air bienfaisant pour lui.  Ses cheveux étaient changés maintenant, il n'y avait plus cette masse brune qui bloquait sa vue et masquait son rang au près de sa race.  Elle avait plutôt une tresse qui lui descendait sur la nuque ramassant tous les cheveux au même endroit.  Son corset et sa jupe de classe laissait paraître un style autoritaire et professionnel, malgré son jeune âge et son manque d'expérience dans la vie.  La chose qui clochait le plus dans son ensemble était ses pieds nus qui marquaient la disparition de ses souliers de classe dans la forêt.  À aucun moment cela ne sembla la gênée ou lui nuire.  Quand le Gargash partit, elle eut un moment de réflexion où son sourire s'alourdit tranquillement jusqu'à disparaître dans un songe beaucoup trop sérieux.  

L'enseignante se dirigea inévitablement vers son rendez-vous d'après midi qu'elle n'avait pas prévu sans pour autant en être déçue.  Elle alla chercher l'énergie de lui sourire pour bien partir leur conversation.  Elle savait que juste d'avoir sa présence ici était un belle exploit.  Elle l'aborda de son naturel assurance avec gentillesse à son égare.  


- Bonjour Morato.  Comment allez-vous?

Les pas de l'éducatrice la mena en face de lui, mais à aucun moment elle n'entra dans sa bulle pour le choquer.  Elle ne voulait pas le voir fuir, elle voulait lui parler.  Déjà Morato pouvait voir qu'Androméda était différente, elle n'agissait pas comment à son habitude.  
avatar
Sissi
Ancien

Messages : 315
Date d'inscription : 12/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est définitivement le pire endroit

Message par Benoit Lacombe le Lun 3 Aoû - 20:16

Morato Zeder remarqua tout de suite qu'elle semblait bien moins provocatrice qu'à son habitude. Il en était soulagé, car cela voulait dire qu'il ne serait peut-être moins pris au dépourvu, mais en même temps, c'était une partie d'elle qu'il aimait bien, au fond. Malgré tout, le soulagement pris le dessus, se disant qu'elle s'attirerait peut-être moins d'ennuis ainsi, car il ne voulait pas qu'il lui arrive des ennuis.

Morato dû lui aussi faire les efforts requis pour sourire. Lui, ce n'était pas l'énergie qu'il lui manquait, mais bien la confiance en soi. Certes, il était très content de pouvoir lui parler, mais il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'elle était probablement fatiguée de sa journée de travail. Son regard se portait le moins possible directement dans les yeux de la professeure.


- ''Je... Bonjour A-Androméda, je... je vais bien, m-mais... v-vous devez être fatiguée, s-si vous voulez, on... on peut remettre la discussion à... u-une... de vos journées de c-congé.''

Puis, son regard s'attarda à ses pieds nus pendant un moment, puis il rougit et détourna le regard.

- ''Q-Quoi q-qu'il fau... faudrait s'occuper de vos chaussures le plus rapidement possible, ça p-peut être dangereux de se promener a-ainsi.''

_________________
Praise the meteor!
avatar
Benoit Lacombe
Grammaticus Correctionex

Messages : 227
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est définitivement le pire endroit

Message par Sissi le Lun 3 Aoû - 23:32

Elle fut surprise de la remarque de l'Huldre, tellement qu'elle baissa ses yeux vers ses pieds qui ne la dérangeaient vraiment plus. Androméda eut un petit rire regardant ses orteils bougés au gré du moment. Ce n'était pas une priorité pour elle, malgré qu'il était vrai que les souliers n'étaient pas un bien de luxe.

- J'ai déjà fait quelques journées d'école maintenant et je n'ai pas encore eu de problème. Lire et enseigner ne sont pas des tâches très difficiles, même pied nu. Ce sera une autre histoire avec le froid. J'ai encore une paire de botte massive qui me sert au temps pluvieux. Elles ne sont simplement pas adaptées pour la classe, j'imagine. Cela ne vaut peut-être pas la peine de perdre des ressources pour des chaussures... le comptoir d'échange commercial à surement mieux à faire que de vêtir une Saelig trop téméraire.

C'était son tour de rougir un peu. Elle n'avouait pas un défaut très souvent. L'enseignante gardait un drôle de souvenir de l'aventure dans les bois. Ni très bon, ni mauvais. Au final, ils s'en étaient sortir sans trop de dommage. Ensemble, ils avaient été très téméraires, d'aller chercher le blesser quand tout le monde se sauvait pour sa vie. De se battre contre cette créature, à la dague, avec pratiquement aucune chance de le vaincre. Et encore moins de ramener quelqu'un avec eux. C'était contre toute logique. Toute logique de Khaldun en tout cas.

- Vous n'êtes pas vraiment venu pour mes petits pieds? J'espère en tout cas!
Lança-t-elle pour détendre un peu l'atmosphère.
avatar
Sissi
Ancien

Messages : 315
Date d'inscription : 12/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est définitivement le pire endroit

Message par Benoit Lacombe le Mer 5 Aoû - 20:19

Morato Zeder écouta bien ce qu'elle disait, mais malgré tout, il ne comprenait pas comment elle pouvait ne plus remarquer qu'elle était nu pied. Il y avait de petites roches et branches ici et là, elle pouvait facilement se faire mal. Il ne voulait surtout pas que ça lui arrive, alors il insista. Malgré le sujet relativement gênant pour Morato, il n'hésita presque pas lorsqu'il parla. C'était probablement la phrase la plus fluide qu'il lui avait dite à date.

- ''Des souliers de classe, ça coûte p-pratiquement rien... J-J'ai tout le matériel ch-chez moi. Inutile de faire affaire avec l-le marché Cobalt pour ça.''

Puis, lorsqu'elle mentionna ses petits pieds, à nouveau, le Veilleur semblait atrocement gêné, rougissant de plus belle.

- ''N-Non... B-Bien s-sûr... Enfin, v-vous... sembliez v-vouloir qu'on se p-parle de n-nos... recherches. Je me s-suis... dit qu'on pourrait... en parler au-aujourd'hui.''

Il avait pris soigneusement soin de ne pas regarder les petits orteils de la professeure qui bougeaient délicatement à ses pieds.

_________________
Praise the meteor!
avatar
Benoit Lacombe
Grammaticus Correctionex

Messages : 227
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est définitivement le pire endroit

Message par Sissi le Mer 5 Aoû - 21:57

Androméda lui sourit. C'était là la première invitation qu'elle recevait de l'huldre. Prenant la balle au vol, elle profita de cette ouverture pour entrer dans un nouvel univers dont elle ne connaissait rien.

- Allons chez vous. Je ne serai pas dehors nu pied et nous pourrons parler de nos recherches respectives autour d'un morceau de cuir. C'est ce que vous me proposer?

Malgré tout le plaisir que lui offrait Morato, elle ne pouvait que ce sentir mal de s'inviter chez quelqu'un et encore plus pour avoir un bien aussi banal que des souliers. L'enseignante s'empressa de rajouter une autre partie à sa proposition.

- Je vous ferai un bon repas si vous voulez. Ce sera ma façon de vous payer...

Mais elle n'avait aucune compétition à offrir à l'auberge. Ce n'était pas comparable comme service. Doucement, elle se faisait à l'idée qu'il refuse tout simplement et qu'ils décident d'aller ailleurs, sans échange inégal.
avatar
Sissi
Ancien

Messages : 315
Date d'inscription : 12/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est définitivement le pire endroit

Message par Benoit Lacombe le Mar 11 Aoû - 0:25

Morato Zeder se sentit soudainement vraiment moins à l'aise.

- ''J-Je... je ne crois pas... que... ce serait... une bonne idée, c'est... c'est très... très modeste chez m-moi.''

Puisqu'il vivait encore chez ses parents, et puisque son père était le genre d'homme qu'il était, Morato n'était pas certain de vouloir emmener Androméda chez lui. En fait, il était certain qu'il n'en avait pas envie. Il avait hâte de partir habiter ailleurs.

- ''M-Mais... Bientôt, je... je vais changer d'endoirt et ce... ce sera mieux. Je...''

Morato aurait beaucoup aimé lui proposer de cuisiner pour eux, mais il était un piètre cuisinier. Il n'aurait justement pas le choix d'apprendre s'il voulait partir de chez ses parents. Il se dit qu'il demanderait probablement à Ceidia de l'aider avec les bases.

- ''J-Je... n'ai pas besoin de mon ate... atelier pour les bottes. Mon outil d'artificier suffit simplement et...''

Il ouvrit son sac et sortit deux gros morceaux de cuir.

- ''J'ai quelques cuirs sur moi, justement...''

Puis, son ventre gargouilla. Visiblement, cela faisait un moment qu'il n'avait pas mangé, mais il ne voulait pas s'inviter au repas que proposait Androméda, alors il fit comme si de rien était.

- ''On pourrait... s'asseoir... quelque part.''

À nouveau, quelques regards timides vers elle, ici et là, mais il tentait de ne pas croiser son regard. Il n'en était pas digne.

_________________
Praise the meteor!
avatar
Benoit Lacombe
Grammaticus Correctionex

Messages : 227
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est définitivement le pire endroit

Message par Sissi le Mar 11 Aoû - 13:39

- La modestie est rendue mon mode de vie.

Lui déclara-t-elle insouciante. Il n'y avait rien de déplacer à se voir refuser l'accès à une demeure. Elle-même n'aurait jamais eu le droit d'emporter qui que ce soit avant. Souriante, elle continua sur la même lancer.

- Je vais déposer ses devoirs et nous prendre de la viande, je n'ai besoin que d'un feu pour réussir à créer quelque chose qui nous comblera d'ici votre prochaine veille.

Sans lui en laisser le temps, elle retourna vers l'école dans sa salle de classe. Elle était vide et sans vie pour elle. Quand elle revint, elle avait en un sac toutes ses affaires.

- Il ne nous manque que le feu!

Elle qui n'avait jamais vraiment beaucoup fait à manger sinon pour le plaisir, semblait déterminer à offrir quelque chose de bon. Même sa démarche et son maintient étaient moins officiel, différent d'avant.
avatar
Sissi
Ancien

Messages : 315
Date d'inscription : 12/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est définitivement le pire endroit

Message par Benoit Lacombe le Mar 11 Aoû - 20:43

Morato Zeder se sentait un peu mal de lui avoir refusé quelque chose. Pendant qu'elle allait chercher ses choses dans la classe, il eut un moment d'angoisse où il avait peur qu'elle ne veuille peut-être plus lui parler car il avait refusé quelque chose qu'elle avait proposé, et donc, qu'elle voulait. Paniqué et se créant diverses scénarios dans sa tête, tous très peu avantageux pour lui, il se força à se ressaisir aussitôt qu'elle était à portée de vue. Il avait le visage un peu rouge lorsqu'elle reprit la parole, mais ce n'était pas une chose particulièrement hors du commun pour Morato.

- ''J-Je... je me ch-charge du... du feu.''

Il avait soigneusement fait attention de ne pas croiser son regard en disant cela, et il partit à marcher en direction d'un rond de feu tout près autour duquel il n'y avait personne. Il ramassa les branches nécessaires et les plaça de façon à préparer un feu stable. Il sortit ensuite de son sac le nécessaire dont il se servait toujours pour allumer sa forge lorsqu'il avait besoin d'y faire fondre des métaux.

Il avait justement dû faire ce genre de feu lorsqu'il travaillait sur des créations rapides en métal et que son atelier n'était pas à portée.

_________________
Praise the meteor!
avatar
Benoit Lacombe
Grammaticus Correctionex

Messages : 227
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est définitivement le pire endroit

Message par Sissi le Mar 11 Aoû - 23:13

La Khaldun fut bien heureuse de l'initiative du veilleur, elle-même piètre dans la technique de feu. Elle en profita pour sortir le futur repas, composé de maïs et de saucisses qui venait de l'auberge. Elle était allée les chercher le matin même avec ses rations. Pour les faire cuire, elle installa la viande sur de longue branche qu'elle pourrait installer au dessus du feu. De l'autre côté, elle laissa les feuilles sur les épis pour leur cuisson.

- Avec ce feu, ce ne sera pas long que je vais pouvoir faire quelque chose de bon.

Elle retira son ensemble d'écriture et son livre de sa pochette à sa ceinture. Androméda déposa le tout doucement sur un banc. Elle prit alors une roche qui rentrait au creux de sa main et la déposa au fond du sac qui aurait dû être vide. Elle referma la boucle et essuya ses mains pour s'en retourner à la nourriture normale. L'enseignante s'assit attendant d'avoir une bonne chaleur pour partir la cuisson.

- Vous serez peut-être déçu de savoir que mes recherches stagnent. L'occultisme coûte cher et ne m'était pas accessible jusqu'à récemment. Et de l'autre côté, je n'ai toujours pas réussi à faire plaisir à Rufio. Il n'est pas demandant, mais il n'y a rien que je possède pour le satisfaire.

Sachant que les mystères faisaient ressortir un autre côté du Zeder, elle laissa son idée en suspend. La sealig voulait le faire réagir avec l'idée qu'il y avait un autre être vivant derrière tout cela. C'était ses miettes de pains pour voir l'intérêt qu'aurait le veilleur pour des recherches qui n'avaient aucun lien avec son métier.
avatar
Sissi
Ancien

Messages : 315
Date d'inscription : 12/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est définitivement le pire endroit

Message par Benoit Lacombe le Mer 12 Aoû - 18:21

Morato Zeder marmonna lorsque la Khaldun lui dit à sa façon qu'il avait fait un bon feu.

- ''M-Ma cousine m-m'a... bien appris.''

Puis, il s'assied à son tour et écouta ce qu'elle disait, le regard fixé sur le feu. Lorsqu'elle prononça le nom de Ruffio, elle se rappela qu'il lui avait donné un fragment de foudre pour essayer d'alimenter ce Ruffio, lors de la dernière lune.

- ''V-Vous... n-ne m'avez toujours pas... dit qui était ce... ce Ruffio.''

Il était définitivement intéressé, mais était incertain quant à la façon de lui faire savoir.

_________________
Praise the meteor!
avatar
Benoit Lacombe
Grammaticus Correctionex

Messages : 227
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est définitivement le pire endroit

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum