Arrivé d'Andreï et Eris

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Eris Orfanos le Lun 11 Avr - 22:17

- Hum... je ne suis pas convaincue.

Elle marqua une légère pause avant de développer son point.

- Dans l'hypothèse où mes bras son croisés en signe de fermeture, ça devient plutôt moi qui fait un effort d'ouverture vers toi si je les décroise. Par contre, si on se fit à ce qui vient de ce passer, c'est plutôt toi ici qui marquerait le dit point. Tu vois mon dilemme avec ce système?
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Andrei Grigorev le Lun 11 Avr - 22:24

- Ouf, doucement je crois que je vais avoir besoin de la deuxième bouteille. Vous avez raison laissons tomber le system de points.

Il lança un regard vers le bar pour voir si la bouteille arrivait.
avatar
Andrei Grigorev
Fermier

Messages : 109
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Eris Orfanos le Lun 11 Avr - 22:44

Un sourire en coin naquis sur ses lèvres.

- Excellente idée.

Puis, comme pour signaler sa victoire, elle décroisa les bras afin d'aller chercher sa coupe posée sur la table. Elle entama finalement son deuxième verre avec une certaine satisfaction.

- Alors, puisque nous sommes sur le sujet de cette collaboration, j'imagine que ça veut dire que j'aurais l'occasion de te voir à la porte ou te joindre à mes hommes lorsque la prison n'occupera pas ton temps.

La formulation lui avait échappée sans qu'elle ne le remarque; que ce soit par aisance, par habitude, ou parce qu'elle continuait toujours de s'accrocher à son titre et fonction malgré tout.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Andrei Grigorev le Lun 11 Avr - 23:16

Il regarda Eris d’un regard complice :

- Mais évidemment que je vais aller vous aider à temps perdu. Après tout la prison est juste à côté et vous pourrez même admirer mes prouesses au combat. J’irai combattre disons au début Juin avant ça il n’y a pas vraiment de but à moins que ‘’vos hommes’’ soient vraiment des bons à rien.
avatar
Andrei Grigorev
Fermier

Messages : 109
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Eris Orfanos le Lun 11 Avr - 23:31

- Ne soit pas trop hâtif à juger les veilleurs dans leur ensemble. Sans compter que la situation au nord est particulièrement précaire après la perte des hommes y étant normalement affecté.

Elle y perdit momentanément son sourire avant de continuer sa coupe. Lorsqu'elle la déposa de nouveau, son expression était revenue à ce qu'elle était précédemment.

- Si les hommes de la porte nord en venaient à se retrouver en sous nombre parce qu'une certaine personne sensé me remplacer ignore tout du travail de veilleur, tu ne pourras pas remettre la faute sur leur dos.

Une amertume peu dissimulée s'était fait sentir dans ses mots.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Andrei Grigorev le Mar 12 Avr - 0:30

- Si je venais à devoir défendre la porte, je le ferai en ton nom et je ferai suite à l’échec du capitaine suppléant. Plus je discute avec vous plus je comprends votre amertume envers la sanction même si elle est justifié et bonbon. Face à l’échec il est toujours plus facile de secouer les dirigeants et de cette façon il serait peut être possible de vous réassigner a votre poste en avance. Il est de notre responsabilité de défendre le village mais il ne faut pas négliger que en dehors de mes heures de travail je charge temps double.

Il rigola de sa plaisanterie et termina son buck, il jeta ensuite un regard vers le bar mais ne voyais pas Trixi.
avatar
Andrei Grigorev
Fermier

Messages : 109
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Eris Orfanos le Mar 12 Avr - 1:10

Elle accorda à Andreï un sourire teinté de reconnaissance, avant de préciser sa pensée.

- Je n'ai pas de problème avec la sanction en soit. Enfin, avec la suspension de mon titre du moins, le reste est une toute autre histoire.

Elle balaya cette parenthèse en levant les yeux aux ciels avant de reprendre.

- L'enquête est nécessaire afin de ramener l'ordre en Roenberg et d'assurer une bonne cohésion avec Fort-Céleste. Et puisque j'étais absente au moment des événements, le Conseil et têtes dirigeantes de Fort-Céleste concernées doivent avoir une assurance de ma bonne foi avant de me laisser une armée. C'est tout à fait légitime et personne de sensé ne peut en contredire la nécessité.

Ce qui me dérange - et ce qui me rend amère - c'est la manière dont cette suspension est exécutée.


Eris passa sa main organique dans ses cheveux en signe d'agacement avant d'expliquer son point le plus simplement possible.

- Nous parlions tout à l'heure de la représentation au Conseil des forces qui protège Roenberg par quelqu'un n'ayant pas d'expérience de veilleur. Et bien devines maintenant ce que je pense de devoir laisser mes hommes à la charge de quelqu'un qui ne l'a jamais été.

L'insulte ne vient pas de l'enquête elle-même, mais bien du remplaçant.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Andrei Grigorev le Mar 12 Avr - 11:26

Andreï regardait Eris avec un sourire moqueur :

- Vous devriez souhaiter pour une brèche dans les défenses de Roenberg, pour trois raisons bien évidentes; la première, vous feriez réaliser que les veilleurs ont besoin de leur organisation et de leur capitaine habituelle. La deuxième découle de la première, il serait plus facile pour nous de démontrer qu’il faut des sièges de pouvoir au conseil pour bien gérer les deux unités militaire de Roenberg. Je veillerai en silence sur vos troupes. Après tout mon travail est à côté du votre.
avatar
Andrei Grigorev
Fermier

Messages : 109
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Alexander Narquin le Mar 12 Avr - 13:51

C'est Alexander qui vînt porter la bouteille à la table, posant une main doucement contre l'épaule d'Eris au passage, ne serait-ce que pour signaler l'attention, sa présence (ou parce qu'il était un junky des contacts humains).

À Andreï, il offrit un sourire on ne peut plus faux, visiblement forcé, le creux de la main présenté dans l'attente du paiement dû. Il quitterait sitôt reçu à moins d'être arrêté, et sans glisser un traître mot.
avatar
Alexander Narquin
Villageois

Messages : 73
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Andrei Grigorev le Mar 12 Avr - 13:59

Andreï déposa le montant dû sur la table et même un peu plus :

- Plus votre sourire sera vrai, plus les pourboires seront gros.

Il remplit ensuite le verre d’Eris et le sien.
avatar
Andrei Grigorev
Fermier

Messages : 109
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Trixi Mathis le Mar 12 Avr - 16:00

Trxi étant occupée au comptoir avec la petite vague de monde qui lui avait commandé des bols de nouilles n'avait malheureusement pas trouvé le temps d'aller porter la-dite bouteille. Par chance, pour les clients, Alexander avait pu s'en occuper pour elle.
avatar
Trixi Mathis
Villageois

Messages : 71
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Eris Orfanos le Mar 12 Avr - 16:23

Suite à la mention de "souhaiter une brèche", Eris offrit à Andreï un sourire complice. Elle n’avait pas encore assez bu pour échapper le fond de sa pensée, mais juste assez pour y laisser un indice.

Aussi s’apprêtait-elle à répondre lors de l’arrivée d’Alexander. Si son expression n’avait fait que s’adoucir au contact, elle perdit toute trace de sourire face à son attitude face à Andreï. Lorsqu’il quitta Eris se massa la tempe en observant le filet de vin couler dans sa coupe.

- Hum… nous disions…?

Lorsqu’elle retrouva le fil de la conversation, elle reprit sa contenance et se redressa.

- Ah oui, garder un œil sur la porte. C’est apprécié.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Andrei Grigorev le Mar 12 Avr - 17:44

La coupe rempli il la remit à Eris :

- Je ne crois pas me tromper en disant que malgré votre suspension vous ne serez jamais bien loin. Comme une grande sœur avec ses petits frère et sœurs. À vous entendre parler ce sont des membres de votre famille.
avatar
Andrei Grigorev
Fermier

Messages : 109
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Eris Orfanos le Mer 13 Avr - 2:21

Le commentaire permis à Eris de revenir sur le rythme de la soirée. Aussi, avec un sourire, elle reprit la coupe avant de commenter:

- Tu ne crois pas si bien dire.

Amusée, elle porta la coupe nouvellement remplie à ses lèvres. Elle mit d'ailleurs un temps avant de la déposer.

- Quel autre genre de relation peut-on avoir avec ses frères d'armes dis-moi? avait-elle repris sur le ton d'une évidence plus que d'une question. Après les nuits et jours qui se transforment encore en nuits à combattre ensemble, à mettre sa vie en danger et ayant celle de nos hommes entre nos mains. Après les journées à suer et à souffrir ensemble.

Eris fini se couper d'elle-même, juste au moment où une pointe d'émotivité désirait pointer dans sa voix. Elle était réchauffée, mais certainement pas assez saoul pour laisser passer ça. Ce n'est donc qu'après l'avoir balayé qu'elle reprit.

- Mais maintenant que j'y pense, nous parlons de mes hommes, mais je ne me souviens pas t'avoir vu avec personne d'autre que Caecilius. Qu'en est-il des autres?
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Andrei Grigorev le Mer 13 Avr - 12:50

Andreï semblait touché par ce qu’Eris venait de lui dire mais après un court moment il changea complètement et répliqua :

- Il n’y a pas ‘’d’autres’’. J’aurais aimé avoir ce genre de frère d’arme… cette complicité. Vous savez d’où je viens lorsque nous sommes envoyé en mission nous ne pouvons revenir que lorsque cette dite mission est accomplie. Si vous saviez…

Il s’arrêta un moment et regarda au tour pour vérifier qu’aucune oreille indiscrète n’écoutait. Il se rapprocha d’Eris et débuta son récit :

- Lors de la conquête des Revenants, j’avais été déployé avec trois autres hommes. Notre objectif était de pénétrer les murs et d’ouvrir la porte pour nos troupes. Nous commençâmes par faire le tour du village par la forêt. Pour ne  pas se faire repérer nous nous étions aventurés très profondément dans la forêt. Le soleil se couchait au loin et il fallait faire vite avant que la nuit ne tombe. D’un pas rapide nous avancions et nous étions presqu’à notre destination quand le sol s’écroula sous mes pieds. Je fis une chute d’environ quatre mètres et termina dans un sol boueux. La lumière du trou me laissait entre voir ce que je redoutais, je me trouvais dans une galerie d’Eniks…

Il prit une pause pour prendre une gorgé de vin et voyant Eris visiblement intéressé par son histoire il poursuivit :

- Mon cousin, Rurik Grigorev me lança la corde et le grappin que nous avions pour escalader le mur des Revenants. Je le saisis et ils commencèrent à me remonter. J’étais à la moitié lorsque les cris et bruits de pas se firent entendre. Ils me regardèrent et c’est à ce moment très précis que je compris… Ils lâchèrent la corde et prirent la fuite. Une fois de plus je fis une chute et me retrouva dans la boue mais cette fois mon bras gauche atterrit sur un restant d’os et celui-ci le transperça. Je jeta un dernier regard vers la lumière et j’aperçus Rurik, il ne dit rien et me lança ma lance. Le temps ralentissait et je savais que je ne pouvais pas combattre, je sentis un courant d’aire sur mon visage. Ma seule solution était de sortir avant que le soleil ne se couche. Je courrais comme je n’avais jamais couru ma lance à la main. La lumière de la brèche étant maintenant loin je devais me diriger grâce au courant d’air venant de ce que j’espérais être une sortie. Je les entendais se rapprocher, leur aptitude à se déplacer dans le noir les avantageait beaucoup. Puis au loin je vis enfin une lueur, c’était une autre crevasse mais cette fois le plafond de la galerie était moins élevé.

Il prit une autre courte pause pour boire et reprit :

- De loin je pouvais voir qu’il me serait possible de passer mais il fallait que je puisse l’atteindre. Je regardais au tour de moi mais rien ne pouvais m’aider à grimper. C’est en regardant au fond du tunnel et en voyant les Eniks arriver que je dû prendre une douloureuse décision; l’os pris dans mon bras était la clef. Pas de temps pour me préparer je le retirai d’un coup sec mais je ne pus m’empêcher de pousser un hurlement de douleur. Je pris son côté pointu et l’enfonça dans le mur et donna quelques coups avec le manche de ma lance pour m’assurer qu’il était bien ancré au mur. Je pris un élan et grimpa à l’aide de l’os, je sortis ma lance et la plaça de manière à pouvoir me tirer hors de ce gouffre. En me tirant pour sortir je sentis quelque chose m’agripper le pied. En me tenant avec mon bras droit, je sortis mon couteau et le planta dans l’œil de l’Enik qui me retenait. Je sortis finalement et continua de m’enfuir car il ne restait que quelques lueurs du soleil à l’horizon. Je m’éloignais seul, mais je devais réussir ma mission sinon je ne pourrais jamais rentrer à Fort-Céleste. Les troupes attendaient que les portes s’ouvrent pour lancer l’assaut. J’étais désorienté mais j’entendis des bruits de combat et des cris humains. Je pris un court moment pour me faire un garrot sur mon bras qui ne cessait de saigner et pris la direction des cris. Après à peine quelques minutes de marches je pu apercevoir le mur des revenants et accroché à celui-ci les grappins de mes anciens frères d’armes. Je m’approchai discrètement et à l’aide du grappin escalada le mur. Mon bras me faisait souffrir mais il fallait réussir. Une fois au sommet du mur, je me dissimulai derrière des boites en bois et je pu apercevoir mes trois compagnons gisant au milieu d’une rue avec plusieurs Revenants les fouillant. Je devais utiliser cette diversion pour terminer ce que j’étais venu faire. Je me déplaçai lentement et en silence vers la porte. Elle était gardée par plusieurs gardes. Je pris donc une torche et mis feu une maison à quelques rues de là. À l’aide de cette diversion, je pu m’occuper des gardes restant et ouvrir la porte pour donner le signal aux troupes de Fort-Céleste. Je crois que vous avez déjà entendu la suite surtout si vous travailler avec les Revenants.

Alors pour répondre à votre question, avec ce que je viens de vous raconter vous comprendrez que je ne fais confiance à personne pour garder mes arrières. Je sais encore accorder ma confiance mais jamais rien de plus depuis. Nous sommes seuls pour s’assurer notre survie. Je sais cependant reconnaitre des personnes de confiance lorsque j’en rencontre.
avatar
Andrei Grigorev
Fermier

Messages : 109
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Eris Orfanos le Mer 13 Avr - 18:50

Voyant le mouvement d'Andreï, Eris s'approcha également, décroisant ses jambes sous la table afin de pouvoir se pencher plus facilement sur celle-ci. À la mention de la galerie d'Enik, elle ne put s'empêcher de sourire un peu. C'est environ à ce moment qu'elle posa son coude mécanique sur la table afin de pouvoir appuyer sa tête sur sa main artificielle. Elle écouta le récit avec intérêt, malgré les évidentes phrases et termes choisis dans le but d'ajouter un effet.

Une fois le récit terminé, la jeune femme se redressa et prit le temps de boire une longue gorgée de vin. C'est aussi avec un brin de nostalgie qu'elle donna suite à son récit.

- Mis à part cette nécessité de terminer ce pourquoi vous aviez été envoyé afin de rentrer, ça se serait sans doute passé de la même manière ici.

Elle se cala de nouveau sur sa chaise, le pied de la coupe toujours à proximité de ses doigts mécaniques.

- C'est une leçon que les nouveaux ont du mal à accepter. Ça n'a rien à voir avec la démilitarisation, c'est seulement difficile à accepter: de devoir laisser quelqu'un derrière.

Elle prit un bref temps d'attente, juste le temps d'inspirer lentement. Les traces de la légèreté de la soiré s'étaient pour l'instant envolées, le temps laisser place à une autre réalité.

- Tout le monde, ou presque, est prêt à soi-même rester derrière pour le bien de l'équipe, mais personne au départ n'est prêt à accepter que quelqu'un d'autre le fasse, et encore moins de devoir accepter de cesser d'aider un frère d'arme à s'en sortir.

Pourtant dans ces moments la situation devient toujours impitoyablement limpide. Ou tenter de sauver un frère, ou risquer l'échec. Sachant que l'échec conduit soit à la perte complète de l'équipe, soit à inévitablement mettre le village en danger. Nos règles ne sont pas aussi strictes quant à l'échec certes, mais nous connaissons tous les conséquences de prendre la fuite et de revenir vers le village avec des Eniks à nos trousses.


Comme si cette phrase n'avait pas besoin de plus d'explication, elle releva son verre afin d'en prendre une gorgée.

- La différence vient sans doute de là en fait. Nous savons tous que nous pourrions être laissé derrière pour le bien du village. Pas pour ses doctrines, mais pour le bien de nos familles et de nos pairs. Nous savons que nous aurons le support de nos pairs jusqu'à ce que la situation en exige le contraire, et que cet abandon ne viendra que par absolu nécessité.

Lorsqu'elle termina, la jeune femme inspira lentement, sans pour autant quitter Andreï des yeux.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Andrei Grigorev le Mer 13 Avr - 20:58

L’homme ne partageait visiblement pas l’opinion de celle-ci.

- Mon entrainement, bien qu’il ait été difficile, nous as appris à ne pas laisser un homme derrière. Nous étions supposés former une unité solide. Comme une ligne de bouclier entre mêler est quasi impénétrable, un escadron qui se tient est un escadron qui a plus de chance de survie.

Andreï remplit le verre d’Eris et bu directement de la bouteille

- Mon propre cousin m’a laissé derrière, si ils m’avaient sorti de la brèche ils seraient peut être encore en vie. Depuis ce jour j’ai demandé de faire mes missions en solo. Personne de qui dépendre, personne sur qui compter appart moi. Si je réussi c’est grâce à moi, si j’échoue ou je meurs ce sera aussi de ma faute. Si je viens à refaire confiance un jour, je serais dévoué corps et âme a la survie de mes frère d’arme. Une famille ne laisse pas de membre derrière. Ils s'en sortent ensemble ou meurt en combattant fièrement au côté de leur famille.
avatar
Andrei Grigorev
Fermier

Messages : 109
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Eris Orfanos le Mer 13 Avr - 22:30

Eris resta silencieuse pendant un temps, observant l'homme lui faisant face. Elle finit par soupirer silencieusement avant de répondre.

- En effet, une équipe reste soudée et fait tout ce qu'elle peut pour rentrer ensemble. Qu'importe à quel point une situation peu dégénérer à cause de ça, c'est en effet une priorité.

Elle fit une brève pause pendant laquelle elle souleva sa coupe.

- Mais laisses-moi de mettre en situation.

Elle prit le temps de boire avant de commencer.

- Prenons sept hommes. Le nombre importe peu, mais disons sept hommes. L'escouade est soudée, ils respectent leur chef d'escouade et le suivraient au bout du monde; ils l'appellent même affectueusement "commandant", en référence au titre de capitaine des veilleurs.

À ses mots, Eris échappa un fugace sourire en coin, sans qu'aucune trace de joie ne soit visible chez-elle.

- Un jour, cette équipe et une autre sont envoyés en territoire arachnomorphe afin de mettre fin à la menace. Il est important de savoir qu'à cette époque, le village était en guerre contre les insectoïdes qui cherchaient à élargir leur territoire sur le nôtre. Enfin, la seconde équipe est envoyée finir les arachnomorphes une bonne fois pour toute, alors que la première doit rester en retrait afin de les couvrir.

Néanmoins, l'équipe partie vers les insectes prend du temps, trop de temps. Assez pour que la nuit tombe sur une partie de la forêt servant de champ de bataille aux arachnomorphes et Eniks (ainsi que Roenberg de jour). L'équipe est rapidement encerclé par les Eniks, mais comme l'autre n'est toujours pas revenue, ils ne peuvent quitter leur poste. Même si le commandant est un spécialiste des Eniks, sont équipe est diversifié, plus apte à faire face à une grande variété de situations qu'aux Eniks très spécifiquement.

La seconde équipe ne revient toujours pas. L'équipe tient au mieux, mais ils commencent rapidement à se faire descendre; ils sont en sous nombre contre la horde et ne sont plus en position d'assurer un replis efficace. À ce point, il devient plus simple d'attirer les Eniks ailleurs pour que l'autre équipe puisse avoir le champ libre; s'ils sont toujours vivant bien sûr.

C'est ici que le problème survient: ça va détourner les Eniks, mais au final, il faut absolument arrêter leur course avant l'arrivée au village. Il s'agit de l'équipe de support, ce ne sont pas eux qui ont les explosifs. À ce point, il ne reste que quatre hommes, incluant le commandant. Les trois se regardent, comprennent, poussent leur commandant, et foncent vers les Eniks. Il est impossible pour ces trois hommes d'en finir avec la horde, ils agissent seulement comme rempart du village contre les Eniks et souhaitent la survie de leur chef.


Une pause s'en suivit, le temps qu'il finisse de bien visualiser la scène. Pause pendant laquelle Eris ne fit que faire tourner un peu son verre entre ses doigts mécaniques, les yeux toujours posés sur Andreï, en quête d'une réaction.

- Qu'est-ce que tu ferais à la place du commandant?
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Andrei Grigorev le Jeu 14 Avr - 1:04

Andreï écouta attentivement la Zanash et pris sa décision :

- Le commandant coule avec son navire, dans les options que vous me présenter. Vous connaissez l’expression : Battre en retraite pour mieux combattre un autre jour? Dans cette situation j’aurais sauvé mon escouade complète et en revenant tous au village, nous aurions eu des renforts et avec les murs une meilleure protection. Les plans auraient dû inclure une option en cas d’échec, ce qui dans ce cas semble être ce qui s’est passé. Perdre un homme au combat est chose courante mais sacrifier des membres de votre famille… Je ne pourrais pas le supporter. Je combattrais a leur côté jusqu’à mon dernier souffle.
avatar
Andrei Grigorev
Fermier

Messages : 109
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Eris Orfanos le Jeu 14 Avr - 9:30

Eris lui sourit calmement et prit un instant pour le considérer d’avantage avant d’y donner suite.

- Le commandant Bergé l’a vu d’un autre œil cette nuit-là. Paix à son âme d’ailleurs.

Elle leva brièvement sa coupe avant d’y boire, puis de continuer.

- Au moment où il a vu le premier des trois hommes tomber, il a réalisé que même lui ne pourrait pas les sauver face à un tel nombre. Ses hommes venaient de se sacrifier devant lui et très clairement d’émettre le souhait qu’il survive. Alors pour ne pas que ses hommes soient mort pour rien, il a accepté leur souhait et ait rentré vers le village afin d’annoncer l’échec vraisemblable de l’autre équipe et de commencer à organiser les défenses.

Il ne s’en est jamais remis d’ailleurs.


Elle prit un temps d’arrêt avant de reprendre.

- Je ne veux pas essayer de justifier ton cousin. Avoir été en haut de cette falaise, la meilleure action, à mon avis, aurait été m’assurer que tu puisses te défendre en bas le temps de se débarrasser de la menace immédiate, puis ensuite de recommencer à te remonter moyennant une second corde si disponible, ou alors de descendre avec le reste de l’équipe.

Mon point est plutôt que la situation ne se prête pas toujours à sauver tout le monde. Et que parfois il devient nécessaire de prendre ce genre de décision.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Andrei Grigorev le Jeu 14 Avr - 10:56

Andreï faisait des petit signe de non avec la tête et semblais même contrarié de la réponse :

- Je comprends ce que vous dites mais je ne peux me faire à l’idée d’abandonner un frère. Même dans votre histoire, le commandant ne s’en ait jamais remis. Voyez-vous, si vous aviez été avec moi dans la galerie d’Eniks et incapable de vous déplacer. Je vous aurais portée, jamais je ne vous aurais laissé derrière. Ma responsabilité aurait été de vous protéger et si nous devions nous en sortir, nous nous en serions sorti à deux et non seul. J’aurais été la personne sur qui vous auriez pu compter pour vous s’en sortir car seule cela aurait été impossible.

Andreï regarda son bras :

- Je crois que votre côté métallique vous rend malheureusement froide et, sans même que vous ne remarquiez, altère vos manières de penser. Votre esprit est de métal.
avatar
Andrei Grigorev
Fermier

Messages : 109
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Eris Orfanos le Jeu 14 Avr - 17:32

Eris soupira rapidement avant de reprendre avec une once d’agacement, toujours sans le quitter des yeux.

- Nous sommes tous deux d’accord sur le fait que cette galerie offrait encore plusieurs possibilités pour que le reste de l’équipe puisse te venir en aide Andreï. Mais mon point n’est pas par rapport à cette galerie; c’est d’ailleurs ce qui a enclenché cette partie de la discussion. Ce genre de situations sont reproductibles en Roenberg, mais lors de situations extrêmes. C'est peut-être froid de le reconnaître, mais c'est surtout réaliste.

Elle attendit un bref instant afin de formuler convenablement la suite, qu’elle prononça sans la moindre trace d’agacement.

- Dis-moi, as-tu déjà eu à choisir entre deux hommes? As-tu déjà été dans une situation où tu devais choisir entre sauver deux personnes non pas de la mort, mais d’un sort qui s’annonçait peut-être pire encore? Et ne viens pas me dire de "commencer par l’un et revenir pour l’autre ensuite"; même si tu reviens, et c’est ce qui a été fait malgré tout, il n’y a plus rien à faire pour l’autre.

Elle attendit sa réponse, une tension bien visible au niveau de son épaule organique.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Andrei Grigorev le Jeu 14 Avr - 18:02

Le gardien visiblement ébranlé par la question pris un moment pour finalement répondre :

- Vous voulez absolument me placer dans une position ou je devrais choisir entre deux hommes. Je n’ai jamais eu à faire un tel choix. Je dois vous avouer que je ne saurais quoi répondre. Il est certain que si je ne pouvais sauver qu’une seul personne je le ferais car les deux ne méritent pas de mourir. Vous, que feriez-vous dans cette situation?

Pour une rare fois dans sa vie, Andreï ne savais pas quoi faire, quoi répondre.


avatar
Andrei Grigorev
Fermier

Messages : 109
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Eris Orfanos le Jeu 14 Avr - 18:15

Eris inspira lentement avant de répondre.

- Il n'y a pas de bonne réponse.

Elle s'apprêta à reprendre son verre, mais arrêta se ravisa.

- Tu fais un choix. Lorsqu'il y a possibilité de peser tu le fais en fonction du village, puis tu vis avec. Tu espères ne pas trop t'être laissé influencer par son frère à côté qui te dardait d'aller la sauver elle, pendant que tu savais qu'au fond il y avait d'autres frères et d'autres sœurs plus loin au village qui ne pouvaient pas faire la même défense pour l'autre parti.

Elle soutint encore un moment le regard d'Andreï avant de finalement céder à son verre.

- Oui je te l'accorde, le résonnement est froid. Mais il lui arrive d'être nécessaire.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Andrei Grigorev le Jeu 14 Avr - 18:35

André visiblement malaisé par la tournure qu'avait pris cette discussion posa sa main sur l'épaule d'Eris et d'un ton des plus calme répondit:

- J'espère de tout mon coeur que vous n'avez jamais eu à faire ce genre de décision. Votre façon de raconter me fais peur quant à la réponse. Peu importe ce qui a mené à cette discussion, que diriez vous de changer de sujet?
avatar
Andrei Grigorev
Fermier

Messages : 109
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivé d'Andreï et Eris

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum