Repose en paix, Rajik Narquin (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Repose en paix, Rajik Narquin (libre)

Message par Benoit Lacombe le Lun 28 Sep - 18:32

Il y a une coutume à Roenberg qui stipule qu'une personne condamnée à mort n'a pas droit à une pierre tombale en son honneur. La coutume stipule aussi que la famille n'a droit à aucun congé de deuil.

Cependant, Fort-Céleste n'ayant pas eu le temps de s'informer sur chacune des coutumes de Roenberg, et une bonne partie de Roenberg n'approuvant pas la façon dont le jugement a été rendu, certains proches de Rajik avaient réussi à établir une pierre tombale portant son nom le jour même de sa mort. Toutefois, évidemment, aucun moment de deuil n'était accordé aux proches, mais familles et amis du défunt avaient été informé de l'emplacement de la pierre tombale et avaient été invités à lui rendre hommage à leur manière.

Le jour même de son exécution et de la pose de la pierre tombale dans le cimetière, Morato Zeder s'y rendit pour lui rendre hommage. Le soleil était en train de descendre du ciel qui, lui, commençait à s'obscurcir. Pour une fois, toutefois, Morato n'était pas attendu à la porte Nord du village pour son tour de garde, puisqu'il n'était plus Veilleur. Toutefois, puisqu'il fallait qu'il se réadapte à dormir la nuit et à vivre le jour après huit mois à faire l'inverse, Morato comptait passer une nuit blanche, et allait donc probablement aider les Veilleurs à défendre la porte. Il se battrait avec son arc, en mémoire de Simon Smith, un homme qui avait toujours cru non seulement en ses talents d'archer, mais en Morato en général.

Le cousin du défunt portait du noir, comme à son habitude, mais cette fois, le linge qu'il portait était plus beau, plus propre et plus propice à la situation.

Morato Zeder regarda le nom sur la tombe et les années inscrites.


- ''Tu étais si jeune, cousin...''

_________________
Praise the meteor!
avatar
Benoit Lacombe
Grammaticus Correctionex

Messages : 227
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repose en paix, Rajik Narquin (libre)

Message par Eva Gilmore le Lun 28 Sep - 19:37

Kloros observait Morato, à quelques pas derrière lui. Si elle avait été plus habile avec les gens, sans doute qu'elle l'aurait pris dans ses bras. Mais Kloros étant Kloros, elle se contenta de se tenir près, la queue basse.

Après quelques minutes, elle fit quelques pas de plus vers la pierre.


*Rajik... *


L'artificière s'agenouilla aux côtés de Morato. Elle n'avait pas été aussi proche de Rajik que lui, elle le regrettait. Elle posa une main sur l'épaule de son cousin.

Ça n'arriverait pas avec lui. Elle s'en faisait la promesse.
avatar
Eva Gilmore
Villageois

Messages : 60
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 24
Localisation : À l'auberge, avec Shala et Shaska.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repose en paix, Rajik Narquin (libre)

Message par Eris Orfanos le Lun 28 Sep - 19:46

Moins de 24h... c'était tout ce qu'elle s'était permise de prendre, sans moindrement quitter ses fonctions, afin de s'assurer du bien être de l'un de ses proches. Moins de 24h pour apprendre que Roenberg était maintenant sous la domination de Fort Celeste, qu'Erich Marx avait démissionné et pire encore... qu'elle s'était éloignée afin de protéger un ami seulement pour perdre un cousin.

C'est le dos bien droit mais le pas lourd, l'expression ferme mais entachée par la fatigue, l'esprit résolue mais lasse à la fois, qu'Eris entra dans le cimetière. En y voyant les deux silhouettes, elle hésita à s'avancer d'avantage. La simple image de Morato et de Kloros devant cette petite tombe lui donnait envie de craquer sous la pression. Si elle avait été là, aurait-elle pu y changer quelque chose? Et si elle y avait été, Soren aurait-il passé la nuit? Elle se résigna toutefois à chasser ces idées et à s'avancer. Ce moment n'était pas le domaine du doute. Ce moment était réservé tout entier à celui qui n'illuminerait plus les rencontres familiales de son rire et de son sourire si contagieux.

- Oui...

Avec cette réponse échappée dans un murmure, la veilleuse arriva aux côtés de son cousin et de sa sœur. Elle ne les regarda pas immédiatement. Son attention toute entière était portée sur cette pierre érigée en l'honneur du défunt. La dernière chose qu'elle lui avait dit... c'était qu'elle n'avait pas le temps...

Un long silence s'en suivit. Un silence baigné dans l'immobilité des songes qui ne seraient jamais partagés qu'avec l'esprit du défunt. Un silence teinté d'autant de compassion pour chacun des trois membres de sa famille présente.

Le soleil commençait lentement à ce coucher. Elle devait partir... mais pas sans avoir accordé son soutient à sa famille, et pas avant d'avoir accordé à Rajik ces simples minutes qu'il lui avait demandées la veille.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repose en paix, Rajik Narquin (libre)

Message par Benoit Lacombe le Lun 28 Sep - 22:42

Morato étant la personne qu'il était, il ne chercha pas plus de contact avec sa cousine. Leur simple présence lui fit du bien, non pas parce qu'il les voulait nécessairement près de lui, mais parce que ça montrait que Rajik était important pour plusieurs personnes.

Le jeune Zeder mis sa main dans la poche de ses pantalons et en ressortit un bidule qui ressemblait vaguement au produit final des cartouches, mais pas assez pour qu'une personne puisse en comprendre le fonctionnement. Aux yeux de n'importe qui qui ne savait pas ce que c'était, ça ne valait rien du tout. Il le mit dans une petite boîte et le déposa près de la tombe.


- ''Rajik a... toujours cru que combiner l'alchimie et l'artifice pourrait donner d'excellents résultats. J'étais d'accord avec lui, et... c'est en ce sens que j'ai créé la Cartouche. Ça... c'est le squelette de mes premières idées pour la Cartouche.''

Il recula pour reprendre sa place où il était.

_________________
Praise the meteor!
avatar
Benoit Lacombe
Grammaticus Correctionex

Messages : 227
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repose en paix, Rajik Narquin (libre)

Message par Douglas Ravenhill le Lun 28 Sep - 23:41

Dampé observait la scène de loin, tel un grand corbeau perché dans un arbre. Depuis qu'il s'était arrangé pour qu'une stèle soit faite pour son ancien ancien collège, il s'était assit sur une ancienne pierre tombale dont le nom et la date son aujourd'hui complètement illisible.

Il avait observé les amis et la famille de Rajik passé, un a un ou par petit groupe pour évité l'attention des hommes de Fort-Céleste. Il avait vu des larmes, des gestes touchants, des visages qui essayaient de resté avec le moins d'émotion possible... Rajik avait laissé un trou béant derrière lui.

Pour Dampé, se qui l'avait le plus affecté personnellement était l'impuissance dont il avait fait par lors de l'exécution, il avait voulu empêché tout cela, il aurait t'en voulue avoir pu sortir son épée, crié "Pour Roenberg!" Et coupé à travers les tabard des envhaisseurs, suivie de tout le village, pour sauvé Rajik... Mais qu'aurait-il pus faire? À se moment, 60 hommes de Fort-Céleste observait, dirigé par la main de fer de l'Imperator. La seul chose qui pus faire, c'était d'accédé à la dernière volonté de Rajik et remettre sa montre à son père... Ceidia c'était occupé de ça pour lui.

Alors que le soleil perdait sa place pour la lune. Dampé se leva de son perchoir et s'approcha des trois Zanash. Arrivé à une dizaine de pas, il prit la parole, prenant le ton qui utilisait que lors des funérailles

- Il est mort désormais... Mais il est vivant par son héritage... Par l'acte qu'il ont commit, Fort-Céleste on fait de Rajik Narquin non pas un exemple, mais un symbole, un martyr. Pour cela, il vivra pour toujours, car jusqu'à la mort du derniers des villageois, des hommes et des femmes apprendrons à leur enfant le nom de Rajik Narquin et se qu'il a fait. Rajik était aussi un grand alchimistes, un alchimistes qui je crois, ne sera jamais égalé par les générations futures. Rajik était un hommes bon, bouillant certe, mais il avait à coeur sa famille, ces amis, ces collège...  

Dampé s'arrêta, c'était l'émotion? Le manque de mots pour Rajik? Mais une chose et sûr, il devait conclure.

- Bon voyage, Rajik...
avatar
Douglas Ravenhill
Vieux fou

Messages : 585
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 19
Localisation : Dans l'entre monde.../Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repose en paix, Rajik Narquin (libre)

Message par Alexander Narquin le Mar 29 Sep - 0:20

Alexander n'avait jamais vécu de drame d'importance.

Certes, il avait perdu son cousin Melchior au début de l'été, avait ravalé sa peine et avait été peu démonstratif de son deuil - conservant cette allure bonhomme qui le caractérisait et ses sourires qui ne le quittaient que rarement.

Mais le décès de Rajik Narquin - l'éxécution de Rajik Narquin avait été d'une violence jusqu'ici inégalée pour lui. Il avait assisté à la scène sans pouvoir bouger. Sans pouvoir crier ni dire quoi que ce soit. L'état de choc dans lequel il avait été plongé à ce moment là semblait encore le suivre et peser lourd sur ses humeurs, lui rappelant incessamment ces coups, ces nombreux coups qui avaient été abattus sur la nuque de son cousin.

Pire encore - Rajik n'était pas mort en héros. Il n'était pas mort avec son honneur, porteur d'un message plus grand que lui. Rajik Narquin était mort en sanglotant, en criant sa douleur et en appelant à l'aide. Il était mort en s'accrochant à tous ceux qu'il avait connu dès sa plus tendre enfance - et sans qu'aucun d'entre-eux n'intervienne directement pour se porter à son secours.

Alex, lui, avait perdu tout ce qui faisait de lui ce qu'il était. Son rire avait disparu, son service se faisait avec le regard vide, ailleurs. Sa concentration n'était plus là, lui-même demeuré là où il avait été spectateur de la scène. Les semaines l'aideraient peut-être à récupérer, mais en l'attente, il ne demeurait que l'ombre de lui-même. S'il avait une famille nombreuse et s'attachait à peu près à tout le monde avec qui il s'entretenait de près ou de loin, Rajik avait une place particulière dans la vie d'Alex. C'est avec lui qu'il partageait son amour de la musique, chantait aux petites heures, avait fait son baptême d'alcool et d'autres substances illicites, répétait quelques morceaux et une foule d'autres souvenirs qui constituaient sa relation avec le Zanash. Élevé avec deux soeurs, Rajik occupait vraisemblablement pour lui la place qu'occupe un frère.

Il s'était rendu à la sépulture et n'avait adressé que quelques coups d'oeil aux autres qui étaient présents. D'un habituel expressif, empathique et très porté vers les autres, on aurait pu imaginer qu'il vivrait ses peines de la même façon - mais il s'était au contraire refermé sur lui-même et on n'entendait que rarement sa voix, et toujours dans un ton cassé de gorge enserrée. Il était là pour lui, et non pour eux. Il avait quelque chose à vivre et il le vivrait. Il ne semblait sous l'influence d'aucune drogue, ni aucune substance, malgré qu'il eût à la main une bouteille qui n'était pas encore ouverte.

Et pour le moment, pas un mot ne traversait le bout de ses lèvres, son regard demeurant rivé sur cet hommage à l'homme disparu trop tôt.


Dernière édition par Alexander Narquin le Mar 29 Sep - 11:10, édité 1 fois
avatar
Alexander Narquin
Villageois

Messages : 73
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repose en paix, Rajik Narquin (libre)

Message par Adélaïde Aubert le Mar 29 Sep - 9:39

Adélaïde se présenta au cimetière, comme elle l'avait dit, un lampion à la main.

Elle alla le déposé sur la tombe, puis se mit à l'écart. Par respect pour la famille.

Elle connaissait la majorité des personnes de cette famille, et elle les appréciait grandement.

avatar
Adélaïde Aubert
Fermier

Messages : 164
Date d'inscription : 02/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repose en paix, Rajik Narquin (libre)

Message par Benoit Lacombe le Mar 29 Sep - 14:04

Morato était présent lors du petit discours de Dampé et, bien qu'il voulut dire le fond de sa pensée face à un semblant d'appel à la révolte, par respect pour les autres personnes présentes, il ne le fit pas.

Oui, Fort-Céleste avait fait de Rajik Narquin un martyr. Malheureusement. C'est avec ce genre de façon de penser que d'autres citoyens de Roenberg vont monter des révoltes, et que d'autres citoyens de Roenberg vont en mourir. Le Précurseur ne voulait pas cela, et d'ici à ce qu'ils trouvent une solution, il s'assurerait au moins que ses proches ne participent pas activement à une activité aussi dangereuse qu'une révolte.

Morato lança un regard à Dampé signifiant que ce n'était ni le moment, ni une bonne idée de parler de ce genre de chose en public ainsi.

Le reste du discours, toutefois, il le trouva approprié et trouva que c'était un bel hommage au défunt et, pour ça, il adressa par la suite un petit sourire à Dampé, le genre de sourire qui n'était pas si fréquent que ça en public de la part du feu Zanash.

_________________
Praise the meteor!
avatar
Benoit Lacombe
Grammaticus Correctionex

Messages : 227
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repose en paix, Rajik Narquin (libre)

Message par Douglas Ravenhill le Mar 29 Sep - 16:10

Dampé avait observé le regard de Morato qu'il avait porté sur lui pendant son discour d'homage à Rajik, il n'avait dit que la vérité sur sa martyrisation, pourtant, Morato le regardait comme si il avait commit le blasphème suprême. Il n'avait pas lui même pensé comme Rajik? Voulu la révolte, un samedi soir autour d'un feu?

Quand le regard devient plus doux sur le reste de son discours, son sentiment envers Morato n'avait pas bougé. Dampé se retourna, appercevant Alexander. Il se rapprocha de lui pour se mettre à son niveau.

- Alexander, allez voir ma tante, elle est à la maison, elle t'attend...

Il se retourna vers Morato, sa voix avait un ton neutre.

- J'aurais à vous parlez Morato plus tard, se n'est ni le lieux, ni le moment pour cela... Pour le respect de sa mémoire...

Dampé s'éloigna vers la Maison Macabé qui dominait le cimetière.
avatar
Douglas Ravenhill
Vieux fou

Messages : 585
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 19
Localisation : Dans l'entre monde.../Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repose en paix, Rajik Narquin (libre)

Message par Benoit Lacombe le Mar 29 Sep - 17:08

Le regard qu'avait lancé Morato au crémateur était loin d'être aussi négatif qu'il le croyait. Morato accueillit Dampé avec un hochement de tête, et une expression qui symbolisait sa gratitude par rapport à la présence du crémateur. Lorsque celui-ci lui dit vouloir lui parler, Morato acquiesça, ayant une petite idée de quoi il voulait parler.

- ''Bien sûr. Je vais rester encore quelque temps, mais nous pourrons parler après.''

_________________
Praise the meteor!
avatar
Benoit Lacombe
Grammaticus Correctionex

Messages : 227
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repose en paix, Rajik Narquin (libre)

Message par Gauvin Caecillius le Sam 7 Nov - 8:34

(Merci les amis, c'est vraiment beau.)

Gauvin Caecillius

Messages : 33
Date d'inscription : 14/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repose en paix, Rajik Narquin (libre)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum