Du sang, de la cendre et des ossements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Douglas Ravenhill le Jeu 25 Juin - 13:04

Pelle à la main, un petit cousin avec une brouette, Dampé traversa la porte, à l'entré, se dressait un charnier.

Le sol était gorgé du sang de la veille, l'air était irrespirable, chargé de cendre et d'odeur de chair crammé. À chaque pas, un petit nuage de cendre s'envolait doucement et un os craquait sous sa botte. Il prit sa pelle, charga celle si de cendre et d'os et la plaça dans la brouette.

L'attaque de la fin de semaine fut particulièrement violente, marcheur, nécrophage et arachnomorph on décidé de ce faire un petit déjeuné de villageois, mais il avait oublier que les vilageois, sa à des griffes.

En s'occupant de netoyé l'endroit, Dampé réfléchissait sur se qui lui attendait. Son marriage devrait être quelque chose d'heureux, sa famille en entier devrait être au courant. Mais au fond de lui, il y avait une sorte de malaise par rapport à tout cela. Sophie est jolie, ça personne peut lui enlevé, mais il ne la connait même pas, il ne sait rien de ses goûts, sa vie, ses rêves, ses espoirs... En y pensant bien, Dampé se rendit compte qui ne connaissait rien au femmes et à l'amour. Après tout, quand on est crémateur, on se bien loin dans les choix d'homme à marier.

Perdu dans ces pensés, Dampé accrocha un crâne, appartenant sûrement à un marcheur. Dampé le prit et le plaça face à son visage, la mâchoire ballottante et les orbites aussi vide qu'un trou noir. Dampé le fixa, presque pour le dévisagé, il se mit à parlé au crâne.

"Qui étais-tu avant de venir ici, M. Crâne? Un cilvek, comme moi, sans histoire qui allait se marié? Qu'aviez- vous pensez quand vous l'avez vu pour la première fois?

Dampé attendit une réponse du crâne en vain, parfois, la voie des morts est impénétrable...

"Bon bien, si c'est comme cela que vous le prenez...

Il jeta le crâne dans la brouette tel le détritus qu'il est. Après le nettoyage, il rentra dans la ville, chargé de sa macabre cargaison.
avatar
Douglas Ravenhill
Vieux fou

Messages : 585
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 19
Localisation : Dans l'entre monde.../Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Eris Orfanos le Lun 6 Juil - 1:08

Au même moment, Eris arpentait le village à la recherche de son cousin. Elle croyait être parvenue à présenter une liste juste de ce dont leur escouade aurait besoin afin d’être réellement efficace, toutefois, ayant reléguée l’artifice au rang de passe-temps avec les années et son manque d’expertise en biologie classique l’empêchait de présenter une liste des ressources nécessaires fiable. Ainsi donc, si elle voulait se [strick]débarrasser[/strick] terminer son dernier rapport, elle avait besoin de Morato. Oh bien sûr elle aurait aussi pu demander un coup de main de sa sœur… mais parler d’armement avec elle lui vaudrait inévitablement, à un moment ou à un autre, un tournevis par la tête; autant éviter.

C’est donc en commençant à se sentir un peu coupable d’éviter aussi volontairement sa propre sœur qu’elle croisa la brouette de Macabé. Normalement, elle n'en aurait rien fait de particulier, mais depuis les derniers jours la multiplication des "cours Macabé!" et autres appels similaires avaient en quelque sorte relégué le dit croque-mort au rang de membre partiel de l'équipe. Et ça, pour Eris, ça faisait une sacrée différence.

Aussi, après un signe de tête faisant office de salutation, elle lui lança tout bonnement un:

- Besoin d'un coup de main?

Pour ceux croyant qu'un éventuel commentaire ou félicitation sur son mariage prochain serait plutôt de mise, je ne ferai que souligner qu'un reproche tout à fait justifier que Virama avait fait à Eris quelques nuits plus tôt: elle ne s'intéressait pas assez aux potins. Et ainsi donc, la nouvelle n'avait tout simplement pas fait - ou alors elle ne l'avait pas remarqué - son chemin jusqu'à elle.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Douglas Ravenhill le Lun 6 Juil - 9:49

Le crémateur salua du couvre-chef la veillieuse, abaissant sa brouette.

- Ha, mademoiselle Orfanos! Comment-allez vous se matin? Une journée splendide n'est-il pas?

Il respira un grand coups, mais la cendre dans l'air le fit donné des quintes toux.

- Peut-être un petit peu poussiéreux à mon goût, mais il faut savoir profité de ses journées non, pas comme se pauvre crâne ici présent?

Il reprit le crâne de marcheur de sa brouette pour bien le mettre à l'évidence.

- Pauvre type... La vie n'a pas du lui être un cadeau, maintenant mort... Bha tant pis.

Aillant complètement dérapé du sujet initial, Dampé revient au sujet.

- De l'aide? Nhan... Ces cochonneries sont crevé et brûlé, il nécessitera que d'allé balancé ça à l'Ossuaire et la porte sera un peu nettoyé.
avatar
Douglas Ravenhill
Vieux fou

Messages : 585
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 19
Localisation : Dans l'entre monde.../Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Eris Orfanos le Lun 6 Juil - 21:09

Eris laissa Macabé déverser en un flot ce qu'elle interpréta comme un trop plein de bonne humeur. Enfin, elle le savait bavard, mais aujourd'hui semblait atteindre un tout autre sommet. Dans tous les cas, elle se contenta de hausser les épaules face à la réponse que lui fourni le jeune homme à sa demande.

- C'était pour ça que j'offrais une pair de bras supplémentaire en fait.

La veilleuse laissa l'idée en suspend, comme pour lui laisser une seconde occasion d'accepter un coup de main. Puis, d'un mouvement limite inhabituel envers quelqu'un n'appartenant pas à la catégorie "famille", "veilleur" (d'où l'importance de la précédente mention voulant qu'elle ait l'impression que Macabé fasse en quelque sorte partie de l'équipe) ou "famille", elle soutint la conversation.

- Si non, tu as l'air bien de bonne humeur aujourd'hui. Quelque chose de spécial?

Hypothèse tout à fait légitime si on considérait que la source de sa bonne humeur pouvait difficilement être leurs nuits de travail surchargées.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Douglas Ravenhill le Mar 7 Juil - 2:16

- Hé bien, une des raison est que je ne suis pas dans l'état de ces types... Je suis vivant et en seul morceaux, déjà une bonne raison de se réjouir?

Il pointa la brouette remplis de cendre et d'ossements.

- Je dois vous avouez, je suis surtout énervé, les derniers jours mon laissé peu de repos, attaque de monstre sur attaque de monstre, je dois pensé au registre, organisation, mon mariage... Et l'annoncé à ma famille...


avatar
Douglas Ravenhill
Vieux fou

Messages : 585
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 19
Localisation : Dans l'entre monde.../Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Eris Orfanos le Mer 8 Juil - 23:26

Eris fronça un seul sourcil (combien même elle voudrait bouger le second, elle ne le pourrait pas) face au premier commentaire de Macabé. Elle ne s'était pas attendue à ce qu'il fasse partie de la catégorie de gens simplement heureux d'être en vie. Quant à la suite, elle en voyait mal la source de l'excitation, enfin, jusqu'à ces fameux deux petits mots bien sûr.

La veilleuse afficha un visage réellement surpris. Ce n'était en rien une insulte bien sûr, seulement très inattendu.

- Ah... Félicitation.

Sa voix était encore majoritairement marquée par la surprise, mais non pas dénuée de sincérité.

- Je n'avais aucune idée que tu fréquentais quelqu'un.

Aussi, elle attendit la réponse du jeune homme face à son indirecte, mais très compréhensible, incitation à lui en dire plus.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Douglas Ravenhill le Jeu 9 Juil - 1:06

Hé bien, Dampé trouva curieux que Eris ne connaisse pas le ragot, après tous, les crémateurs ne sont pas réputé à être des tombeurs de femmes et le fait qu'il se marie est une rumeur colporté dans tout le village, c'est déjà un miracle que son oncle ou sa grand-mère ne soit pas au courant.

- Merci des félicitations, mais je dois te le dire franchement, ça été arrangé. Le maire est l'instigateur de se mariage, on m'a dit "Sois-tu la marie, soit c'est un de tes cousins qui le fera." Entre sacrifié l'avenir d'un de mes cousins plus jeune et le miens, autant prendre le miens, eux, au moins ils auront le choix.

Le crémateur poussa un soupir de fatigue après un travail.

- Mais à quoi bon se plaindre, c'est pas comme si on me coupait un bras ou on m'attachait dans la forêt. Je peux être tout-à-fait heureux de mon mariage, même s'il est arrangé, malgré que sa doit aidé de la connaître et de l'avoir fréquenté avant se genre d'événement...
avatar
Douglas Ravenhill
Vieux fou

Messages : 585
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 19
Localisation : Dans l'entre monde.../Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Eris Orfanos le Ven 10 Juil - 23:13

La suite de l'explication était toute aussi déconcertante. Le maire l'aurait forcé à prendre épouse? Bon d'accord, elle s'était elle-même un peu amusé dernièrement en disant qu'il devrait y avoir plus d'enfants Macabé afin d'assurer un meilleur roulement, mais qu'importe à quel point le dit Macabé avait pu être occupé avec la porte dernièrement, Eris avait du mal à s'imaginer le maire veiller à personnellement régler le problème. Quoiqu'après l'avoir vu traîné tôt le matin devant la porte et l'exécution des Johnson...

Bref, suite à une très brève période à assimiler et à chercher une logique découlant de plus loin que cette blague circulant autour du mur, l'huldre fini par reprendre la parole.

- Excuse-moi, c'est un peu surprenant. Mais en effet, ça va sans doute très bien se passer, arranger ou non.

Dans les faits, Eris avait tout de même une grande part d'hésitation face au coté "arranger". Toutefois, elle ne serait pas celle qui jouerait les oiseaux de mauvais augure. Après tout, le croque-mort risquait bel et bien d'y vivre une belle expérience. Enfin, tant mieux ou tant pis quoi.

- Et qui est l'heureuse élue dans ce cas?

Curiosité? Tentative de s'intéresser au potinage? Tentative de maintenir une conversation? Sans doute un mélange des trois dans diverses proportions.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Douglas Ravenhill le Sam 11 Juil - 0:10

La réplique de Eris le fit Faire un petit rire nerveux, heureuse? Si Sophie l'est, elle le cache sous une tonne de roche, les seul fois qu'elle la vu fut lors de l'exécution de son père et la fois où le maire à fait l'annonce publiquement et que Walter Smith lui a fait une remarque désobligeante qui lui aurait mérité son point au visage.

- Heureuse? Laissé moi rire de votre pensé Eris, ma fiancé n'est nulle autre que Sophie Jonhson, maintenant Macabé car leur nom fut rayé de la carte après l'exécution du père. Pour elle, je suis plus ou moins sa punition. J'avais demandé au maire de l'épargné elle et son frère, à la place d'une balle dans la nuque, le maire me la donne en mariage. Il a un sacré sens de l'humour notre maire non?

Dampé posa son chapeau au sol et s'assit par terre, il avait besoin de s'assoir un petit instant, la conversation sera longue.

- 53 personnes moururent cette nuit de mars, 53 vies furent faucher... Deux de plus aurait été monstrueux, j'ai donc contacté le maire pour qu'il épargne Sophie et son frère, monsieur le maire les à épargné, il envoie le frère chez les Popov pour qui deviennent prête et il m'envoie la soeur chez moi en épouse docile... Si le maire me l'aurait pas annoncé face à face, je crois que j'aurais rit au visage de n'importe qui qui me l'aurai annoncé. C'était la chose la plus surprenante de toute ma vie. C'est comme recevoir un crâne au visage tient! Tu es complètement médusé, car c'est un crâne et surpris parce que tu le reçoit au visage.
avatar
Douglas Ravenhill
Vieux fou

Messages : 585
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 19
Localisation : Dans l'entre monde.../Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Eris Orfanos le Sam 11 Juil - 1:01

À défaut de savoir si elle devait "rire de l'humour de leur maire", ou alors tout bonnement être horrifiée, Eris se contenta de rester abasourdie devant cette histoire. Aussi, elle resta debout devant Macabé à chercher une réaction appropriée. Jusqu'ici, dans son cas, l'événement Johnson majoritairement été synonyme de curiosité envers la famille qu'ils avaient offensée, et d'une touche d'humour à ajouter à une rivalité professionnelle. Bien sûr, elle n'était pas resté insensible devant l'exécution, mais elle ne l'avait jamais considéré au point de chercher plus loin ce qui adviendrait de la famille.

Au final, Eris s'installa à son tour au sol, à une distance respectable de Macabé.

- Et bien c'est... c'est toute une histoire en effet.

* Hum... c'est pas justement le gamin Johnson qui...?*
L'image fugace d'une anecdote mettant vraisemblablement en scène celui qui serait maintenant le beau-frère de Macabé s'imprégna à son esprit, simplement pour être chassée. Ce n'était pas le sujet, et encore moins le moment pour se demander si c'était bel et bien le dit beau-frère qui s'était amusé à lever l'arme contre le premier veilleur qu'il avait croisé dernièrement.

- J'imagine que c'est à toi de faire en sorte que ce mariage ne soit pas un prix de consolation.

Ce n'était que de maigres paroles d'encouragement, teinté du sens un peu trop encré des responsabilités d'Eris, mais c'était plus que bien d'autres avaient reçu de sa part.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Douglas Ravenhill le Sam 11 Juil - 9:25

Le crémateur sourit sur les parole d'Eris.

-Si seulement j'y connaissais quelques choses à l'amour, au mariage et au femme Eris... Si seulement...

Il prit une grande respiration, toussa un petit coup et reprit.

- Le pire, c'est sûrement de ne pas la connaître je crois, je sais absolument rien d'elle. Ses rêves, ses peurs, ses espoirs, ses peines, ses joies, se qui la fait rire... Je voudrais que chacun d'entre nous puissent tiré bon compte de la situation. Que nos vies ne soit pas misérable. Je ne l'ai quand même pas sauvé pour qu'elle vivent le calvaire non?


avatar
Douglas Ravenhill
Vieux fou

Messages : 585
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 19
Localisation : Dans l'entre monde.../Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Eris Orfanos le Sam 11 Juil - 12:11

- Bien sûr que non.

Eris était bel et bien la dernière personne qui pouvait lui donner un réel conseil. Elle avait bien eu quelques courtes relations ici et là, mais jamais rien de bien durable. Son travail et le fait qu'elle soit très visiblement stérile affectaient l'aspect "amoureux" de sa vie, bien qu'elle n'ait jamais réellement trouvé à s'en plaindre. Une histoire aurait bel et bien pu se développer d'avantage, mais s'était effondrée quand même sur un approximatif commun accord. Elle ne s'en était jamais réellement plainte et se contentait de voir où l'avenir l'entraînerait sur ce côté. Mais au final, ceci faisait en sorte qu'elle n'ait présentement rien de bien utile à apporté à Macabé.

Au moment de reprendre la parole, la jeune femme dégagea ses cheveux de devant son oeil non-mécanisé et se pencha un peu vers l'avant afin de regarder son interlocuteur un peu plus directement. Puis, considérant son manque personnel d'expérience en matière de relation stable, la veilleuse ne put que lui répondre avec une sincérité tinté de naïveté.

- Alors dans ce cas, il faudra lui demander au sujet d'elle-même.

Ça avait l'air très simplement dit, mais Eris n'en restait pas moins consciente qu'il s'agissait d'un sujet délicat.

- Elle vit vraisemblablement une période difficile alors... montre toi un peu plus délicat avec elle et demande lui de te parler d'elle. Trouve un endroit calme ou un moment tranquille où il n'y a rien d'autre de prévu, et discute avec elle un peu.

Elle fit une courte pause pendant laquelle elle redressa son dos de nouveau.

- Et dans le pire des cas, si ça ne devient pas une grande histoire d'amour, alors ça sera au moins la base d'une grande amitié.

Ça n'avait pas l'air d'une merveilleuse avenue, mais ça restait au moins une avenue très positive. Après tout, les mariages arrangés ne finissent pas tous bien.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Douglas Ravenhill le Sam 11 Juil - 18:57

-Ouais... Ça me semble logique... Enfin, je crois... Vu que j'ai aucune expérience en la matière, sa me semble être la seul voie... Si on exclu la voie plutôt débile de Walter Smith...

Après tout, se Smith à du se tapé la moitié de ces cousines avec la fanfaronnade et son "expérience" en la matière. Mais quand il propose de battre sa future ou de lui manqué de respect... Ou ses allusions plus qu'étrange fait à la taverne...

- Merci beaucoup Eris, sa fait du bien quelqu'un qui vous remonte la confiance. Il suffira que de se parlé un peu, se présenté comme il se doit. Je crois que ça va bien allé.

Après tout, il n'est pas mort, en cendre et en osselet dans une brouette non?

avatar
Douglas Ravenhill
Vieux fou

Messages : 585
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 19
Localisation : Dans l'entre monde.../Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Eris Orfanos le Mer 15 Juil - 18:37

La veilleuse se contenta de répondre d’un sourire accentué d’un signe de tête. Rassurer quelqu’un qui était déjà de bonne humeur sur une histoire de cœur ne faisait pas partie de sa liste de choses à faire pour la journée, mais elle n’en restait pas moins satisfaite de l’avoir fait. Par contre, si Macabé n’avait pas d’avantage besoin d’elle, elle comptait bien retourner à ses occupations. Aussi, Eris se releva, laissant son sourire s’effacer afin de regagner son expression habituelle.

- Bon, sur ce, si tu n’as pas besoin d’aide avec ces gars-là, commença-t-elle en pointant les corps du menton, je vais retourner à mes propres obligations.

La simple idée de faire ce rapport supplémentaire la rebutait, mais elle avait choisi d’elle-même en prendre la responsabilité, alors elle n’avait aucun droit de s’en plaindre. C’est donc en réprimant son ennui que l’huldre salua finalement le crémateur d’un signe de tête qu’elle ponctua d’un simple :

- Bonne journée Macabé.

Et sans plus de cérémonie, Eris repris son chemin à travers le village, refermant ainsi cette parenthèse sur sa journée.
avatar
Eris Orfanos
Ancien

Messages : 239
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Douglas Ravenhill le Jeu 16 Juil - 0:59

- Bonne journée à vous aussi Eris, bien sûr, ne devenez pas notre prochaine cliente...

Alors que Eris partais dans le village. Macabé ressortis encore le fameux crâne de la brouette, il se surpris à joué encore avec se crâne à la mâchoire ballottante. Peut-être qu'il virait cinglé sur les bords comme son grand-père? Non, il est tout-à-fait lucide, après tout, le crâne lui a rien dit pour l'instant...

-Alors monsieur Crâne, si nous allions vous présenté vos nouveaux quartiers...

avatar
Douglas Ravenhill
Vieux fou

Messages : 585
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 19
Localisation : Dans l'entre monde.../Roenberg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du sang, de la cendre et des ossements

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum